24 septembre 2017 HSellin

Sortie de l’album Passerelles le 20 octobre

Pianiste attitré de Johnny Griffin pendant plus de 15 ans, accompagnateur, entre autres, de Dee Dee Bridgewater et de Richard Galliano, le pianiste Hervé Sellin, très engagé dans ses activités d’enseignement (CNSM de Paris, Sciences-Po) revient enfin à une actualité discographique avec deux projets sensibles et engagés, L’un, Always Too Soon, vibrant hommage au regretté saxophoniste Phil Woods ; l’autre, Passerelles, qui crée un lien entre répertoire classique, jazz et improvisation, de Schumann à Debussy en passant par Satie et Dutilleux. Hervé Sellin et la pianiste classique Fanny Azzuro, dont la carrière ne fait que confirmer le talent, accompagnés de trois des plus brillants jeunes musiciens issus de la classe de jazz du Conservatoire de Paris, nous convient à un voyage où se mêlent tradition, découverte, swing et sensibilité.

«… D’une rive à l’autre, dans la riche tradition du classic ragtime des pionniers et des savoureux détournements de John Kirby, Hervé Sellin s’amuse à tendre de belles passerelles entre les univers du
répertoire classique et du jazz d’aujourd’hui… Nourri depuis toujours par cette double culture, Hervé Sellin trouve en permanence l’équilibre entre les deux rives, prenant des risques considérables sans jamais tomber dans le kitsch du crossover. « Il suffit de passer le pont, c’est tout de suite l’aventure » : Georges Brassens avait bien raison ! »

Arnaud Merlin – France Musique

 

« Ce projet résume bien, en fait, toute l’histoire de ma vie d’artiste. Je n’ai cessé d’évoluer entre divers univers : de la musique classique (ma formation initiale), à la chanson, du jazz traditionnel au jazz le plus
actuellement free ! Et puis, le résultat d’une recherche constante pour ré-unifier les deux univers : mon parcours classique et la fabuleuse richesse de son répertoire et de sa force d’expression (au delà d’une
musique savante formatée et bien-pensante) et le jazz, pour sa liberté, son expression dans l’instant portée par l’improvisation. Il aura fallu dix ans de ma vie, au sortir de mes études classiques au Conservatoire de Paris, pour opérer cette fusion nécessaire. Cet album (après encore maintes années d’expérimentations) en est le fruit du moment.
Le répertoire :
Schumann, Satie, Debussy : pour la force de leur matériaux mélodiques et thématiques (l’enfance, la nature, le mystère, l’humour…). Comme d’ autres « standards » à exploiter, j’en extrais la sève et je les reconstruis. Dutilleux : un équilibre contemporain entre mélodie, rythme et harmonie ; une inspiration absolue pour les jazzmen d’aujourd’hui. J’ai rencontré Henri Dutilleux, je lui en ai parlé… Il aimait le jazz.

Dans Passerelles, la démarche est profondément jazz !»
Hervé Sellin


SORTIE 20 OCTOBRE 2017 | LABEL CRISTAL RECORDS | DISTRIBUTION SONY MUSIC ENTERTAINMENT


X